MOUSE-JACKING

Le Mouse-Jacking ou vol par informatique ne nécessite pas de forçage physique des éléments de sécurité anti-vol de votre véhicule.

Tel un hacker qui s’empare du contrôle de votre véhicule, le voleur va s’emparer via l’outil informatique, du système complet de votre véhicule au moyen d’un boitier électronique relié à la prise diagnostiques… C’est désormais un fait et non de simples suppositions.

Aujourd’hui, la technologie fait que les voitures sont bourrées d’électronique afin d’assurer votre sécurité et la sécurité du véhicule.
Pour assurer votre sécurité, des capteurs ont été placés dans les véhicules pour déclencher des moyens de sécurité en cas d’accident.
Pour assurer la sécurité de votre véhicule, les clefs sont désormais pourvues d’une puce électronique anti démarrage, et sans la présence de cette dernière, les portes sont réputées inviolables et le démarrage impossible.

Or, Le cabinet BENEZRA AVOCATS a depuis longtemps démontré devant les tribunaux que ces systèmes de protection anti vol ou anti démarrage présents dans les nouveaux véhicules sont loin d’être aussi inviolables que le laisse supposer les constructeurs.

A coup d’expertises et de contre expertises, les tribunaux admettent désormais qu’une voiture récente puisse être démarrée sans la clef d’origine.

Le mouse-jacking se développe en France à grands pas – Nous avons les moyens de sauvegarder vos droits, défendez-vous.

Des journalistes du magazine “auto plus” ont même été jusqu’à réaliser un forçage d’ouverture de porte de voiture et un démarrage sans clef.